La crédenciale

Publié le

La crédenciale

À partir du xve siècle, les pèlerins doivent posséder des autorisations, sauf-conduits, lettres de recommandation, passeports et autres billets de confession leur assurant de passer sans trop de difficulté les contrôles policiers ou douaniers des différents pays et régions traversés.

Aujourd'hui, il est recommandé d'avoir des papiers d'identité surtout si l'on n'appartient pas à l'espace Schengen. Pour mémoire et en remontant depuis Saint-Jacques-de Compostelle, cet espace comprend notamment l'Espagne, la France, le Benelux, l'Allemagne, le Danemark, les pays scandinaves et baltes, la Suisse, (à partir de novembre 2008), l'Italie, la Grèce,.. Par contre, les pays francophones ou hispanophones d'Amérique, d'Afrique ou d'Asie n'appartiennent pas à cet espace.

Par ailleurs, la tradition se perpétue par l'usage de la créanciale, (credencial ou crédenciale) qui facilite les hébergements et constitue un souvenir apprécié des pèlerins.

Ma crédenciale avant le départ

Ma crédenciale avant le départ

Commenter cet article